SantéLibre : répondre aux besoins du système de santé dans le cadre de la pandémie de COVID-19

Formé dans les dernières semaines en tant qu'organisme sans but lucratif, SantéLibre existe d'abord pour répondre à un grand défi : combler les besoins en matériel du système de santé face à la pandémie de COVID-19.

Deux membres du conseil d'administration de FACiL, Mathieu Benoît et Marie-Michèle Poulin, s'impliquent corps et âmes dans cette nouvelle aventure née de la rencontre, en mars, d'un collectif multidisciplinaire de personnes participant au concours Code Life Ventilator organisé par la Fondation de l’Hôpital général de Montréal, en collaboration avec l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM). C'est dans ce contexte que des dizaines de personnes expertes en conception, recherche, ingénierie, informatique, santé, gestion, etc., ont vu l'intérêt de collaborer, au-delà du concours qui se terminait le 31 mars, afin d'amener l'esprit des quatres libertés qui nous est cher dans la réponse québécoise aux besoins de la communauté médicale.

Quoi de mieux qu'une plateforme technologique entièrement libre (SantéLibre.ca) pour travailler tous ensemble à la production, au transport et à la distribution de matériel dont les plans seront également libres ? Au rythme où vont les choses, SantéLibre pourrait bientôt devenir un maillon incontournable de la chaîne d’approvisionnement du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec !

Notez que des membres de SantéLibre participeront au «Cyber hackathon glacier tonique» organisé par Python-Montréal du 1er au 3 mai prochain pour faire avancer des projets (ou en faire naître de nouveaux) utiles pour vaincre le COVID-19 et sauver des vies humaines. SantéLibre a des besoins importants à combler au niveau informatique comme Mathieu l'explique dans les Forums du libre du Québec. N'hésitez pas vous impliquer si ça vous parle ! :-)

Longue vie à SantéLibre ! #cavabienaller
 

Vus : 531
Publié par FACIL : 743